News‎ > ‎

L'économie de la connaissance... Une révolution?

publié le 18 sept. 2015 à 08:16 par Jaime Entreprendre
http://www.dailymotion.com/video/x2joni8_audition-de-idriss-aberkane-chercheur-ambassadeur-de-l-unitwin-unesco-cese_news?start=10

http://www.dailymotion.com/video/x2joni8_audition-de-idriss-aberkane-chercheur-ambassadeur-de-l-unitwin-unesco-cese_news?start=10

Audition de Idriss ABERKANE (chercheur, Ambassadeur de l'Unitwin/unesco) - cese

"L'économie de la connaissance est une révolution. Elle est aussi différente de l'économie classique que l'était la physique quantique de la physique classique. Tout d'abord la connaissance a deux propriété sociales : elle est prolifique (elle double rapidement) et elle est collégiale (chacun en possède un petit morceau). Ensuite les échanges de connaissance obéissent à trois règles profondément différentes de celles qui régissent les échangent de capital et de matière première.

Règle N°1. Les échanges de connaissance sont à somme positive. Si je vous donne de la connaissance, je la possède toujours, alors que si je vous donne 20 euros ils ne sont plus à moi. Serge Soudoplatoff rappelle : "quand on partage un bien matériel on le divise, quand on partage un bien immatériel on le multiplie".

Règle N°2. Les échanges de connaissance ne sont pas instantanés. Donner 20 euros ou 20 millions d'euros prend virtuellement la même durée : une signature sur un chèque. Si par contre je veux vous donner la chromodynamique quantique cela prendra du temps.

Règle N°3. Les regroupement de connaissance ne sont pas linéaires. Posséder 20 euros et 20 euros c'est posséder 40 euros. Mais savoir deux choses en même temps c'est plus que savoir deux choses séparément. Regrouper du capital ne crée pas de capital, mais regrouper de la connaissance crée de nouvelles connaissances." 

Source et article complet: http://www.huffingtonpost.fr/idriss-j-aberkane/economie-de-la-connaissance_b_5443212.html



Comments